Une école bilingue

La structure d’une classe Montessori se prête facilement à la mise en place du bilinguisme. Dans chacune de nos classes travaillent au moins deux adultes, l’un francophone et l’autre anglophone. La présence d’un éducateur de langue maternelle anglaise dans la classe, aux côtés de l’éducateur francophone, reproduit en quelque sorte ce qu’un enfant peut vivre dans une famille avec des parents de nationalités différentes. Et c’est non seulement à travers la présence de deux adultes de langues différentes, mais aussi grâce aux enfants de langue maternelle anglaise que les échanges se font.

À la différence de beaucoup d’autres écoles Montessori bilingues, nous avons fait le choix délibéré, à l’École Montessori de Paris, de nous en tenir à cette approche du bilinguisme, en quelque sorte indirecte. La langue « étrangère » n’est pas imposée à l’enfant. Ainsi, il n’y a point de leçon d’anglais, seulement des leçons en anglais, toutes directement liées au matériel Montessori.

EN MATERNELLE

Que cela soit en vivant les scènes habituelles et répétitives de la vie quotidienne, par la lecture de livres ou à travers les chansons, l’oreille de l’enfant se forme à l’autre langue (anglais ou français selon les enfants) dès la maternelle. Quant au matériel de langage, la partie ayant trait au travail sur les sons et à la composition des mots est en exemplaire unique et peut se travailler dans les deux langues. Le matériel de langage destiné plus directement au travail sur la lecture est « dédoublé » avec deux exemplaires de chaque matériel, un en anglais, un en français. De ce fait, si le travail demandé à travers chaque exercice est similaire, il n’est pas identique en raison des difficultés spécifiques à chaque langue.

Notre façon de faire vivre les deux langues dans les classes de maternelle implique que l’enfant choisit lui-même s’il veut apprendre les noms des couleurs ou ses chiffres en anglais, tout comme il a le choix de les apprendre en français. L’ambiance journalière incluant naturellement l’anglais et le français, tous les enfants auront l’oreille formée à ces deux langues. Les parents nous rapportent que face à des situations où la seule possibilité de communication avec l’autre est de parler anglais, les enfants francophones se débrouillent bien et s’expriment naturellement. Ce qui nous encourage à continuer nos recherches sur le bilinguisme dans le sens qui est le nôtre : offrir une ambiance harmonieuse naturelle et gaie à l’enfant où il peut s’épanouir dans les deux langues.

EN PRIMAIRE

C’est également grâce à cette approche indirecte du bilinguisme que l’apprentissage de l’anglais se poursuit en primaire. Mais, à la différence de la maternelle, l’éducateur anglophone de la classe élémentaire veille à ce que chaque enfant francophone travaille quotidiennement en anglais, que ce soit pendant une présentation de géométrie ou un travail d’histoire. Pour les enfants anglophones, l’inverse est bien entendu plus évident puisque la langue dominante reste le français. Dans la classe, le matériel Montessori est disponible en anglais et en français pour toutes les matières.

powered by scolana - Logiciel de gestion administrative d'établissements scolaires